in

Star Wars : L’Ascension de Skywalker – l’interprète de C-3PO comprend et partage la déception des fans – Actualité Film


Jusqu’ici, Anthony Daniels, acteur derrière la ferraille du plus bavard des droïdes, ne s’était pas beaucoup exprimé à propos des derniers films.

Mais quand il parle, il ne le fait pas à moitié. Et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il a une certaine légitimité à donner son point de vue sur la saga créée par George Lucas. Le comédien est l’une des seules personnes à apparaitre (façon de parler) dans chacun des épisodes.

Il est même au casting de Solo : A Star Wars Story, où il joue Tak, ainsi que dans les séries animées Star Wars : The Clone Wars, Star Wars: Rebels ou même Lego Star Wars – Les chroniques de Yoda, pour lesquelles il prête sa voix. Comment ne pas écouter l’homme qui pousse le vice jusqu’à doubler son personnage dans l’excellente attraction Star Tours ?

 

photo, Anthony Daniels, Mark HamillC-3PO Origins, sur Disney+ le 8 décembre 2145

 

Le quotidien Express l’a interrogé récemment, lui demandant son avis sur la rogne de certains fans. L’acteur a alors prouvé qu’il n’avait pas la langue dans sa poche.

“Eh bien, oui. Je comprends tout à fait pourquoi les fans sont mécontents. Ça touche à un attachement auquel ils tiennent tellement que ça les dérange si quelqu’un fait n’importe quoi avec. Je comprends que les gens soient critiques à propos des films.”

Anthony Daniels donne un avis qui diffère pas mal de ce qu’on entend habituellement de la part des créateurs de ces nouveaux épisodes. Et ce n’est que le début. Le comédien ne semble pas particulièrement apprécier le traitement de son personnage, et il n’est, selon lui, pas le seul.

“Je sais que ça a été particulièrement difficile pour lui [Mark Hamill] dernièrement parce que les nouveaux films ne lui ont pas donné beaucoup à faire. Je reconnais tout à fait ça et je compatis. Dans ces nouveaux films, je me suis senti comme une décoration de table. Et c’est difficile parce que je considère que ce personnage vaut tellement plus. Mais je comprends que c’est un film entier, et non pas un épisode sur C-3PO. C’est juste une déception personnelle. Je suis payé, qu’il fasse quelque chose ou pas, mais ça serait bien pour lui d’avoir un but.”

 

tournageSur le tournage de Star Wars : Les Derniers Jedi

 

Il marque un point : les deux droïdes, premiers personnages principaux de la trilogie originale, sont un peu laissés de côté dans les longs-métrages produits par Disney. Mais apparemment, le tournage des prequels aussi n’a pas toujours été une partie de plaisir. Il est sûr qu’au niveau de la production, elles n’ont pas grand-chose à voir avec la petite série B qu’était Star Wars : Episode IV – Un nouvel espoir.

Toujours attaché à la franchise par principe, Daniels aura vécu de l’intérieur la transition vers la machine monstrueuse actuelle dont l’ambition est clairement d’attirer plus de 2 milliards de spectateurs en salles.

“C’était assurément un peu étrange dans les prequels. Mais j’ai accepté que les trajectoires scénaristiques soient aussi différentes. J’étais vraiment heureux d’être là, même si elles n’étaient pas très amusantes à tourner.”

 

photo“One last look at my friends”

 

Heureusement, L’Ascension de Skywalker pourrait bien chambouler un peu tout ça. Le droïde doré est déjà au coeur de la séquence la plus touchante de la bande-annonce finale. Il devrait donc avoir un rôle plus important que dans les précédents longs-métrages. Le comédien s’est bien gardé d’en révéler plus, mais il semble déjà bien plus enthousiaste.

“C-3PO a un arc majeur. Je suis très satisfait de ce que je fais dans ce film et je suis très satisfait de tout ce que j’en sais.”

Une telle déclaration a le don de créer encore un peu plus d’attente autour de cette conclusion à la saga Skywalker. Vu le niveau de franchise du personnage, on est en droit d’attendre un arc narratif fort pour C-3PO. On pourra découvrir tout ça en salles le 18 décembre prochain. La question qui subsiste pour l’instant, c’est : Anthony Daniels sera-t-il au générique de la série The Mandalorian, le 12 novembre sur le Disney+ américain ? On le saura dans quelques jours.

 

Affiche françaiseIl est là, en bas



What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Written by admin

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Comments

0 comments

L’indéfendable : À la croisée des mondes – La Boussole d’or la première adaptation ratée des livres His Dark Materials – Dossier Film

Spider-Man : pour Ben Mendelsohn, Disney a tout fait pour garder le héros parce que c’est “une putain de pornstar” – Actualité Film